Sur le terrain Prévoyez des pauses régu­lières

Photo avec la INNOX EVO GTX MID JUNIOR, Family Shooting Heutal 2018

Aucun doute là-dessus, il est primordial de faire des pauses. Les adultes s’ar­rêtent géné­ra­lement une fois arrivés au sommet, ou dans un refuge le long de leur itinéraire : une récompense bien méritée après l’effort des derniers mètres. Mais les enfants ne voient pas les choses du même œil. Peu importe la vue imprenable sur les montagnes, ou la distance qui reste à parcourir jusqu’au sommet : quand la fatigue se fait sentir, rien ne saurait les faire avancer. Ils attendent souvent les pauses avec impa­tience ; il est donc préférable de prévoir des arrêts réguliers. Heureu­sement, après s’être abrité pour déguster un jus de fruit ou une part de gâteau, tout va déjà beaucoup mieux. Et s’il y a des animaux ou une aire de jeux à proximité, la fatigue s’envole ! Mais attention : ces activités risquent de rallonger le trajet du retour.

Il n’est pas forcément indis­pensable de s’arrêter dans un refuge ; vous pouvez également trouver un joli empla­cement au bord d’un lac, dans une prairie couverte de fleurs, ou le long d’un ruisseau. Du moment que vous avez prévu un petit en-cas (des biscuits au chocolat, un morceau de saucisson, une barre de céréales, etc.), les enfants seront ravis.

Photo avec la INNOX EVO GTX QC JUNIOR,

« Le sommet de la montagne n’est pas forcément l’endroit idéal pour faire une pause : vous serez bien trop occupé à empêcher votre progé­niture de s’ap­procher du vide… »

a daily travel mate