Photo avec la ROCKET, Bildupdate Luis Gerhardt Juli 2019

LOWA CLIMBING Team Luis Gerhardt

Museler le vampire

Pour Luis Gerhardt l’es­calade c’est aussi naturel que de respirer. Ses parents, eux-mêmes grimpeurs passionnés, lui ont transmis le virus très tôt. En gros, lui et sa petite sœur Emilie ont pratiquement commencé à grimper avant de savoir marcher. Cette précocité a donné un avantage certain à Luis, illustré par des exploits hors compé­tition, comme sur son bloc favori « The Riverbed » à Magic Wood. Et on ne peut s’em­pêcher d’évoquer sa réussite d’une voie mythique, réservée à peu d’élus : « La Rose et le Vampire » à Buoux. C’est l’une des voies les plus réputées au monde, où nombreux sont ceux qui ont échoué à trouver la rose et n’y ont vu que le vampire. Mais ce natif de Pforzheim (Bade-Wurtemberg) accumule aussi les succès au sein de la section Karlsruhe de l’as­so­ciation allemande d’al­pinisme DAV. En 2012 à Balingen, il a remporté la coupe jeune d’Al­lemagne d’es­calade de difficulté dans la catégorie des moins de 16 ans. Il a récidivé deux ans plus tard à Auerbach en dominant la coupe jeune d’Al­lemagne d’es­calade de bloc dans la catégorie des moins de 18 ans.

Quelques chiffres et données

Date de naissance:
21.02.1997
Lieu de naissance:
Pforzheim
Pays d’origine:
Karlsruhe
Métier:
Étudiant
Site d’es­calade favori:
Tessin, Fontai­nebleau, Céüse
Hausberg:
Massif du Palatinat rhénan
Taille:
1,75 m
Poids:
60 kg

Luis Gerhardt,
Comment préparez-vous vos parcours ? Avez-vous des rituels parti­culiers ?

« Avant d’at­taquer une voie ou un bloc, je suis géné­ra­lement assez nerveux. J’essaie de rester au calme et de respirer profon­dément, et de passer en revue les étapes de mon parcours avant de me lancer. Je coche tous les éléments de ma liste mentale : sangle, chaussures, sac à magnésie, cordes… »

À quoi ressemble votre journée idéale ?

« Me réveiller quelque part en France après avoir fait la grasse matinée, prendre un bon petit déjeuner, puis passer la journée au grand air sur une belle voie d’es­calade, et la soirée entouré d’un groupe convivial. »

En quoi votre vie est-elle peut-être plus riche que d’autres ?

« En tant que grimpeur profes­sionnel, je suis souvent amené à voyager. J’ap­prends à découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux points de vue ; c’est une expé­rience incroya­blement enri­chissante, qui me permet d’élargir mes horizons. »