18 heures

La première ascension non-stop du Cerro Largo

Chili L’année dernière, l’al­piniste Robert Jasper, membre de l’équipe LOWA PRO, est parti à l’assaut des glaciers de Patagonie, mer toute de blanc vêtue. Le guide de montagne Jörn Heller, le spécialiste du sport Andreas Thomann ainsi que le photo­graphe outdoor Klaus Fengler, qui avait déjà accompagné Robert lors de son expé­dition au Groenland, se sont unis pour s’élancer dans cette nouvelle aventure en octobre 2019.

Une mer de blanc

Une mer de blanc

Un désert de glace de toute beauté

Les étendues de glace quasi inex­plorées par l’homme sont un rêve pour de nombreux alpi­nistes profes­sionnels. Au moment de planifier une expé­dition, ces sportifs de l’extrême cherchent inlas­sa­blement à assouvir leur passion pour des espaces toujours plus sauvages. Les glaciers de Patagonie font partie de ces lieux oniriques. Sur la carte, on distingue le vaste manteau blanc déposé par le pinceau de la nature. À l’horizon, rien d’autre que des montagnes figées par le froid et des étendues de glace s’étirant sur des kilo­mètres. Et c’est exac­tement ce que l’équipe de Robert Jasper recherchait.

  • Leur objectif : explorer en quatre semaines l’une des plus vastes étendues de glace et si possible partir à l’assaut d’un sommet.

    Leur objectif : explorer en quatre semaines l’une des plus vastes étendues de glace et si possible partir à l’assaut d’un sommet.

Top départ

En octobre 2019, Robert, Jörn, Andreas et Klaus s’en­volent pour le Chili. L’équipe traverse en bateau le Lago Plomo au départ de Puerto Bertrand jusqu’à la vallée Val Soler qui s’étire sur de longs kilo­mètres jusqu’aux glaciers. Une longue marche de quatre jours mène la cordée au cœur de la nature, dans une forêt vierge froide jusqu’au camp de base. À ce moment-là, Robert et ses coéquipiers ne savent pas encore qu’ils seront contraints de passer de longs moments dans ce camp.

  • Kletter-Expedition im Nördlichen Patagonischen Inlandeisfeld mit den Bergführern Jörn Heller, Andreas Thomann und Robert Jasper, auf den Nef Gletscher, Erkundung der Zustiege und die zweite Besteigung vom Cerro Largo 2705 m, Basislager im Vall de Soler, Lago Plomo, Puerto Bertrand, Patagonien, Chile.
  • Kletter-Expedition im Nördlichen Patagonischen Inlandeisfeld mit den Bergführern Jörn Heller, Andreas Thomann und Robert Jasper, auf den Nef Gletscher, Erkundung der Zustiege und die zweite Besteigung vom Cerro Largo 2705 m, Basislager im Vall de Soler, Lago Plomo, Puerto Bertrand, Patagonien, Chile.

Ces terres vierges repré­sentent toujours un véritable défi : les infor­mations dispo­nibles et les cartes exis­tantes sont rares, et souvent truffées d’erreurs notamment en raison de la fonte très rapide des glaciers. De plus, d’énormes crevasses et fissures rendent la progression du groupe d’autant plus complexe. Au vu des circons­tances, les sportifs se voient obligés de changer régu­liè­rement leur plan et leurs itiné­raires. Les conditions météo­ro­lo­giques ne les épargnent pas non plus. Face aux violentes tornades accom­pagnées de pluie et de chutes de neige violentes, il faut rester au camp de base tandis que le temps s’écoule inexo­ra­blement.

Une suite d’échecs avant la victoire

Après quatre semaines dans des conditions extrêmes et six tentatives d’as­cension infruc­tueuses, l’équipe de Robert Jasper ne parvient toujours pas à conquérir le Cerro Largo, culminant à 2 799 mètres d’al­titude. Rien ne se passe comme prévu et les réserves s’ame­nuisent. Il faut alors rationner les vivres pour avoir une chance de réussir. C’est alors que le vent tourne : le jour de la dernière tentative d’as­cension, une fenêtre météo plus clémente se dessine enfin. « Autour d’une carte, nous avions tout organisé et prévu un équi­pement léger pour l’as­cension du Cerro Largo en style single push. Nous avions décidé de commencer à ski et dès lors que la glace deviendrait plus abrupte et jusqu’à l’arrivée, nous passerions à l’es­calade sur les pics de glace battus par les vents », confie l’al­piniste au sujet des conditions rela­ti­vement dange­reuses où commettre une erreur est toujours possible. Malgré toutes ces diffi­cultés, l’équipe se hisse enfin au sommet.

  • Le groupe a finalement été récompensé pour sa patience et tous ses efforts.

    Le groupe a fina­lement été récompensé pour sa patience et tous ses efforts.

Eisklettern Markierung Produktbilder Rauris Robert Jasper Shooting Sonnblick lowa

« Nous étions la deuxième cordée ayant jamais atteint le sommet du Cerro Largo. Quand on réalise que l’on est les deuxièmes au monde à se tenir sur le Cerro Largo, on savoure ce moment privilégié. »

Robert Jasper | LOWA PRO Team

En l’espace de 18 heures, Robert, Jörn, Andreas et Klaus ont parcouru près de 50 kilo­mètres entre le camp de base et le sommet à 5 000 mètres d’al­titude. La toute première ascension non-stop du Cerro Largo vient d’être réalisée.

La chaussure

« Autour d’une carte, nous avions tout organisé et prévu un équi­pement léger pour l’as­cension du Cerro Largo en style single push. Nous avions décidé de commencer à ski et dès lors que la glace deviendrait plus abrupte et jusqu’à l’arrivée, nous chaus­serions les ALPINE ICE GTX pour escalader les pics de glace battus par les vents. »

ALPINE ICE GTX: Pour parvenir jusqu’au sommet, mieux vaut pouvoir se fier à son équi­pement. Les bottes de montagne répondent à de nombreuses exigences et s’adaptent à la diversité du terrain et des conditions météo­ro­lo­giques. ALPINE ICE GTX est une botte déve­loppée par l’équipe LOWA PRO avec des alpi­nistes profes­sionnels. Cette chaussure à guêtres entiè­rement cram­ponnable est équipée d’une doublure GORE-TEX Duratherm et d’un rembourrage intégré dans sa semelle inté­rieure. Elle convient parfai­tement à une utili­sation sur la roche ou la glace. Plus…
ALPINE ICE GTX

Les faits

Durée:
4 semaines
Altitude:
5 km