Conseils de sécurité Sécurité en montagne

2016_Athlete testing_CoburgerHütte

Aussi belle que soit l’al­pinisme, aussi dangereuse qu’elle puisse être. Vos actes et vos actions sont fondés sur la respon­sa­bilité personnelle et vous êtes responsable de vos actes, de vos décisions et de votre sécurité. En plus de choisir le bon équi­pement, vous devez toujours garder un œil sur votre propre condition physique. L’excès de confiance n’a pas sa place dans les montagnes ! Savez-vous ce qui correspond à votre niveau de forme physique ? La première étape importante pour un beau tour de montagne est donc déjà franchie. Dans un deuxième temps, nous souhaitons vous donner quelques conseils utiles sur la manière d’op­timiser le laçage de vos bottes ou sur les endroits où vous pouvez obtenir de l’aide si vous en avez besoin.

Photo copyright Max Seigal, www.maxwilderness.com
SANTIAGO LL

Notre conseil chaussure:
SANTIAGO LL

Sur le terrain Bien lacer ses chaussures avec le système X-Lacing®

Grâce au crochet X-Lacing® situé sur la languette de certaines chaussures des gammes TREKKING et MOUN­TAI­NEERING, la languette est parfai­tement maintenue au milieu et ne peut ni glisser, ni exercer des points de pression incon­for­tables pendant la marche. Ce laçage spécial autour du crochet fixe la languette à la fois verti­ca­lement et hori­zon­ta­lement. Il est indé­pendant de la hauteur indi­vi­duelle du cou-de-pied et s’adapte donc à chaque anatomie.

2016_Athlete testing_CoburgerHütte

« Grâce à cette tech­nologie, la pression des lacets n’est pas uniquement exercée sur les crochets de serrage, mais répartie harmo­nieu­sement sur l’en­semble de la languette. »

Arthur | LOWA Chef de service

Wanderszene am Altu del Pirue, Picos de Europa, Spanien.
SANTIAGO GTX

Notre conseil chaussure:
SANTIAGO GTX

Sur le terrain La sécurité passe avant tout !

Les sports de montagne sont dangereux et leur pratique relève de votre respon­sa­bilité. Vous êtes seul(e) responsable de vos actions, de vos décisions et de votre sécurité. Examinez par conséquent vos chaussures avant chaque randonnée et détectez d’éventuels défauts et dégra­dations.

– Attachez toujours vos chaussures à l’aide des crochets/lacets et faites un nœud solide.

– Insérez les boucles et les extrémités des lacets dans la tige s’ils sont trop longs, s’ils dépassent ou ne peuvent être dissimulés sous le pantalon.

– Les systèmes de laçage rapide intègrent sur la chaussure un dispositif permettant de dissimuler les extrémités des lacets.

Gardez à l’esprit que l’hu­midité et le froid altèrent l’adhérence des semelles. Les terrains glissants comme les pierres polies, les racines, les branches, le carrelage, l’as­phalte ou les grilles métal­liques accroissent le risque de glissade. La neige, la glace, de même que les conditions hivernales modifient et réduisent également l’adhérence des semelles autant qu’un profil usé. En montagne, l’uti­li­sation de très vieilles chaussures peut être source de danger.

  1. Étape 1 : inspection globale
    En prévision de votre départ, prenez le temps d’ins­pecter vos chaussures avec soin. Vérifiez que toutes les coutures sont soli­dement fixées, que la doublure ne présente ni déchirures ni zones effi­lochées, que le cuir n’est ni desséché ni endommagé, que tous les crochets, boucles et œillets sont en bon état, et que les lacets ne sont pas usés. Après avoir vérifié tous ces points essentiels au confort de la chaussure, passez à l’ins­pection de la semelle.

  2. Étape 2 : passage en revue de la semelle
    La semelle d’une chaussure de randonnée est indis­pensable pour votre sécurité. Le profil de la semelle doit être intact pour vous permettre de marcher dans de bonnes conditions. Si celle-ci est endommagée à plusieurs endroits, son adhérence n’est plus garantie. Au bout de quelques années, on constate géné­ra­lement un phénomène d’hy­drolyse, qui cause des fissures et des craquel­lements. À cause de cette réaction physico-chimique, la semelle devient poreuse, se déchire, et finit souvent par se détacher. Vos chaussures montrent des signes d’usure ? Les modèles des gammes TREKKING et MOUN­TAI­NEERING de LOWA peuvent être ressemelés. Ainsi, vous pourrez leur donner une seconde vie et continuer à les utiliser pendant encore plusieurs années.

Servicemitarbeiter

« Chaque matériau est soumis à une usure normale. Il est donc impératif de faire vérifier vos chaussures au plus tard tous les 6 ans par votre détaillant ou par LOWA, même si vous ne les avez jamais ou peu portées. »

Günter | LOWA Manager Resse­melage

Photo avec la AEROX GTX LO, 2017_BenjaminPfitscher_ATC-ATS
LOWA® EXPLORER GTX MID

Notre conseil chaussure:
LOWA® EXPLORER GTX MID

Sur le terrain Bien lacer ses chaussures

Enfant, nous avons tous appris à lacer nos chaussures et ce geste est devenu quotidien de sorte que nous n’y prêtons presque plus vraiment attention. Alors en quoi le laçage des chaussures de randonnée est-il si parti­culier ?

Lorsque vous vous apprêtez à arpenter des sentiers de randonnée, la tenue de vos chaussures est encore plus importante qu’en ville. En effet, les chaussures de randonnée doivent offrir un maintien du pied sûr et adapté. Sur des chemins exposés, le moindre trébu­chement peut vite être synonyme de danger. Et, comme chacun sait, cela se produit plus souvent lorsque le laçage n’est pas bien ajusté.

Évidemment, il ne faut pas non plus trop serrer vos lacets pour ne pas comprimer vos pieds. Il est important que la languette reste toujours bien au milieu. Par ailleurs, pensez à refaire vos lacets au bout d’une bonne demi-heure ou trois quarts d’heure, car vos pieds enflent avec l’effort. Sinon, vous pouvez également assouplir vos chaussures et desserrer un peu vos lacets.

Si vos chaussures vous serrent encore trop, alors il faut peut-être changer la technique de laçage.

  • notoe-lacing_clipping

    Mobilité de la pointe du pied
    Cette technique de laçage permet de soulager la pointe des pieds.

  • lock-lacing_clipping

    Maintien du talon
    Grâce à cette technique, vous évitez les frot­tements et les ampoules.

  • army-lacing_clipping

    Maintien du haut du pied
    Ce laçage renforce le maintien au niveau du haut du pied.

2016_Athlete testing_CoburgerHütte

« Les lacets des chaussures de montagne et de randonnée sont désormais déperlants. De cette manière, l’hu­midité ne s’in­filtre pas dans la chaussure. Toutefois, ce trai­tement appliqué aux lacets les rend quelque peu glissants, surtout lorsqu’ils sont neufs. »

Arthur | LOWA Chef de service

Stefan Glowacz und seine Begleiter, Fotograf Thomas Ulrich und Spitzenkletterer Philipp Hans, stellen die Expedition Coast to Coast unter das Motto „by fair means“. Mit möglichst geringem
LOWA® EXPLORER GTX LO

Notre conseil chaussure:
LOWA® EXPLORER GTX LO

Sur le terrain Se parer à toute éven­tualité

Évidemment, personne ne souhaite en arriver là, mais en montagne, il faut se préparer à tout, car les secours mettent bien plus de temps à arriver qu’en ville.

Si vous devez appeler les secours lors de votre parcours, voici les cinq questions essen­tielles que l’on vous posera :

1. Où êtes-vous ?

2. Que se passe-t-il ?

3. Qui êtes-vous ?

4. Combien êtes-vous ?

5. Quelles sont les conditions météo­ro­lo­giques ?

En Europe, le 112 est le numéro d’appel d’urgence. Il est valable dans l’en­semble de l’Union euro­péenne. Dans certains pays, il existe un autre numéro réservé exclu­si­vement au sauvetage en montagne :

Autriche : 140

Suisse : 1414