Tech­no­logies Ensemble jusqu’au sommet

La chaussure d’ex­térieur idéale existe : LOWA en donne la preuve, en en prêtant attention au moindre détail lors de la conception de chacun de ses modèles. Du choix des matériaux à l’uti­li­sation de tech­no­logies inno­vantes en passant par le design, LOWA ne se contente jamais d’une qualité moyenne.

Pour le déve­lop­pement de chaussures alpines, l’en­treprise d’équi­pements outdoor s’appuie sur l’avis de ses meilleurs athlètes. Régu­liè­rement, son siège de Jetzendorf (Bavière) est la scène d’un rassem­blement parti­culier : plusieurs sportifs mondia­lement connus, membres de la team LOWA PRO, viennent se joindre à l’équipe de recherche et déve­lop­pement et prodiguent à la marque des conseils précieux, avant de tester ses produits dans des conditions extrêmes. Leur retour d’ex­pé­rience permet d’élaborer de nouveaux modèles encore plus performants. La catégorie Moun­tai­neering est considérée comme la « Formule 1 » du déve­lop­pement produits chez LOWA. Les connais­sances acquises dans ce domaine sont également appliquées aux chaussures de randonnée et de loisirs, enri­chissant ainsi le segment principal de la gamme LOWA.

En outre, une attention parti­culière est accordée aux commen­taires des clients et des testeurs. Grâce à des tests d’usure ciblés, nos modèles sont contrôlés et évalués par notre service de recherche avec la plus grande minutie. Toutefois, c’est également par l’in­ter­mé­diaire du service clients LOWA, des nombreuses campagnes Footscan et des réseaux sociaux que les acheteurs peuvent faire valoir leur avis. Pour améliorer les plus petits détails ou déve­lopper de nouveaux produits, les retours de nos clients sont intégrés à chaque étape de fabri­cation.

  • Photo avec la ROCKET, 2016_Athlete testing_CoburgerHütte
  • 2016_Athlete testing_CoburgerHütte

Forme Pied large ou étroit, la forme compte

L’élément le plus important de n’importe quelle chaussure est sa forme. De quoi s’agit-il, exac­tement ? Quels effets la forme a-t-elle sur la chaussure et pourquoi est-elle si importante ? On utilise géné­ra­lement un embauchoir pour donner sa forme à la chaussure et délimiter l’espace prévu pour le pied. Cet embauchoir ne reproduit pas à l’identique un pied avec ses orteils ou ses arti­cu­lations ; il s’agit plutôt d’une forme brute qui doit répondre à un certain nombre d’exi­gences. La procédure à suivre pour définir la forme d’une chaussure n’est pas immuable : chaque fabricant suit sa propre méthode. Ainsi, les embau­choirs LOWA découlent d’une tradition de cordonnerie vieille de près de 100 ans, issus d’un long travail de déve­lop­pement. Mais quelle que soit la technique, l’objectif est toujours le même : obtenir un chaussant abso­lument parfait. En effet, pour garantir un bien-être optimal dans la chaussure, la dimension senso­rielle est essen­tielle et détermine notamment le confort pendant la marche.

Pour le déve­lop­pement des formes de ses chaussures, LOWA souhaite trouver le compromis idéal entre un bon maintien et une certaine liberté de mouvement. Le pied est une partie du corps humain extrê­mement sollicitée. En mettant au point ses embau­choirs, LOWA adopte l’ap­proche suivante : il faut assurer un maintien optimal du pied dans la zone centrale de la chaussure et soutenir le talon au maximum. Dans le même temps, le pied n’est pas à l’étroit afin d’éviter les points de pression. Les orteils disposent d’un espace suffisant sur le dessus et à l’avant afin de se mouvoir plei­nement. Toutes ces propriétés ne rendent pas pour autant les chaussures trop volu­mi­neuses.

Forme S

Pour les pieds de forme S, la largeur de l’avant-pied est moins importante que celle des pieds de forme normale. Les clients aux pieds plus étroits pourront se sentir plus à l’aise dans des chaussures fabriquées en forme S.

last-small

Forme W

Pour les pieds de forme W, la largeur de l’avant-pied est plus importante que celle des pieds de forme normale. Les clients au type de pied parti­culier (par ex. hallux valgus, pieds plats rigides ou souples, etc.) pourront se sentir plus à l’aise dans des chaussures fabriquées en forme W.

last_wide-2

Features Des sommets d’in­no­vation

Les chaussures de montagne et de randonnée sont le cœur de métier de la marque : avec ses modèles parti­cu­liè­rement sophis­tiqués, elle définit de nouvelles normes dans le secteur. En misant sur des tech­no­logies, des semelles et des matériaux innovants, LOWA est la garantie d’obtenir les meilleures perfor­mances en montagne.

Chaque détail est perfec­tionné pour assurer un confort inégalé. De la construction de la semelle à la bande de laçage, en passant par le bord de la tige, une attention toute parti­culière est apportée à la fonc­tion­nalité et à l’op­ti­mi­sation du chaussant. Une fabri­cation parfaite est un gage de confort qui se ressent à chaque pas.

Tech­no­logies pour Moun­tai­neering

Le Moun­tai­neering comprend diffé­rentes activités qui sortent du cadre de la randonnée en montagne tradi­tionnelle. Au cœur de cette … Plus

Tech­no­logies pour Climbing

Escalade alpine, escalade sportive sur roche et en salle, escalade de bloc, escalade en solo – le sport se décline sous de nombreuses formes. Loin d’être … Plus

Tech­no­logies pour Trekking

Des excursions alpines de plusieurs jours ou plusieurs semaines, aux randonnées en montagne ou randonnées longue distance à l’autre bout du monde, le … Plus

Wanderszene bei Pregasina, Gardasee, Trentino, Italien.

Tech­no­logies pour Nature

Rien de tel qu’une promenade à pied pour se détendre et se ressourcer. La marche se pratique en famille, avec un compagnon à quatre pattes ou en … Plus

Photo avec la LYNNOX LO, 2017_BenjaminPfitscher_ATC-ATS

Tech­no­logies pour Sport

Les amateurs d’ac­tivités sportives dyna­miques en montagne ont besoin de chaussures poly­va­lentes. La marche nordique et la marche rapide demandent … Plus

Tech­no­logies pour Loisirs

À la fin d’une semaine bien remplie, il n’est pas nécessaire d’aller bien loin pour oublier le quotidien et se ressourcer en pleine nature. … Plus

Photo avec la SEATTLE GTX QC, Everyday Shooting Dresden 2018

Tech­no­logies pour Marches en ville

Sorties shopping ou simples promenades, trajets jusqu’au bureau, visites gastro­no­miques et cultu­relles… Depuis des millé­naires, les hommes … Plus

Montage Un mariage d’ar­tisanat et d’in­no­vation

Qu’elles soient utilisées pour des expé­ditions ou des promenades d’une journée, les chaussures LOWA sont spécia­lement conçues pour offrir un chaussant parfait. Selon l’usage prévu, les procédés de fabri­cation peuvent varier. Ces procédés désignent la technique grâce à laquelle la partie supé­rieure de la chaussure (la tige) est fixée à la semelle. Dans ce domaine, LOWA se sert de son savoir-faire ancestral en cordonnerie, tout en misant sur l’in­no­vation. En règle générale, les chaussures de qualité LOWA sont réparties entre trois caté­gories, selon la technique de montage (collé, par injection directe ou cousu). Chacun de ces procédés se distingue par un travail artisanal d’ex­cellence et de précision, qui fait de chaque modèle une pièce unique.

heartofamultifunktionalshoe-2
Montage cousu

Montage cousu

Au début du XXe siècle, l’en­treprise Strobel invente une machine à coudre spéciale permettant d’as­sembler du cuir à des matériaux textiles à l’aide d’un point zigzag spécial : on parle de « couture Strobel ». La semelle inté­rieure, ou « première de montage » (souvent conçue en matériau textile non tissé) est cousue direc­tement à la tige pour ne former plus qu’un élément. Pour terminer, la partie supé­rieure de la chaussure est étirée sur un embauchoir pour y fixer la semelle par injection ou par collage. Dans la version collée, on utilise géné­ra­lement des semelles concaves (« cup soles ») issues de la catégorie des chaussures de loisirs.

Produktionsstätten Kroatien - RIALTO

Moulage par injection directe

Jusqu’à la fin des années 90, impossible d’imaginer une chaussure de randonnée à la fois légère et poly­valente : à l’époque, l’immense majorité des modèles est fabriquée selon des tech­niques tradi­tion­nelles. À l’origine, le processus d’injection directe est exclu­si­vement employé pour la production indus­trielle de chaussures de loisirs et de sport. Mais la marque LOWA ose s’aventurer en terrain inconnu, en décidant d’ap­pliquer cette méthode à la fabri­cation de chaussures de randonnées de haute qualité. Le succès est au rendez-vous et c’est le début de la catégorie des chaussures multi­fonctions. Ce processus de fabri­cation spécial est réalisé sur une machine indus­trielle. La partie supé­rieure de la chaussure (assemblée par une piqûre Strobel) est fixée sur un embauchoir en métal. L’em­bauchoir est ensuite abaissé à l’in­térieur d’un moule en forme de semelle spécia­lement conçu pour la chaussure. La tige se trouve ainsi enserrée dans une sorte de coque métallique, dans laquelle une matière plastique flui­difiée par chauffage est injectée sous pression. Une fois formée, la semelle est indis­so­ciable de la tige. Le matériau synthétique liquide utilisé est une mousse spéciale en poly­uréthane qui peut être injectée en plusieurs couches, conférant à la chaussure d’ex­cel­lentes propriétés amor­tis­santes. L’avantage de ce procédé de fabri­cation : une semelle extrê­mement légère, poly­valente et amor­tissante.
En revanche, la chaussure ne peut pas être ressemelée, car la tige est direc­tement fixée au poly­uréthane – mais pour certains modèles, il est possible de remplacer le talon.