Photo avec la CADIN GTX LO, PictureSelection_2019-06

LOWA PRO Team Alix von Melle

Sept sommets en poche

Au premier abord, Alix von Melle ne ressemble pas à une alpiniste de l’extrême : née à Hambourg, cette géographe de formation se distingue plutôt par sa carrure menue et ses traits délicats. Pourtant, c’est l’une des meilleures alpi­nistes de haute altitude d’Al­lemagne.

En-dehors de cette passion, elle pratique également l’es­calade, le VTT et ski de randonnée. Alix n’a pas toujours rêvé de gravir les plus hauts sommets du monde : pendant son enfance, elle pratique souvent le ski dans les Alpes, où elle profite des joies d’un hiver plus rigoureux que dans sa région natale. Mais il faudra attendre ses études de géographie à Munich pour qu’elle s’in­téresse à l’es­calade et aux circuits à ski. Vivant à deux pas des montagnes, Alix découvre le monde de l’al­pinisme et s’y lance à corps perdu, devenant rapi­dement une véritable experte.

Alix a déjà gravi sept des quatorze sommets de plus de 8 000 mètres, six avec son mari Luis Stit­zinger (également membre de l’équipe LOWA PRO) sans jamais utiliser d’oxygène. Lorsque l’athlète ne se trouve pas sur le flanc d’une montagne, elle travaille comme attaché de presse. Elle vit avec son mari à Füssen, dans l’ar­ron­dis­sement d’Os­tallgäu.

Quelques chiffres et données

Date de naissance:
01.09.1971
Lieu de naissance:
Hambourg
Pays d’origine:
Füssen
Métier:
Consultante en RP, professeure de yoga
Site d’es­calade favori:
Les Hautes Alpes
Hausberg:
Tegelberg en hiver, Säuling en été
Taille:
1,74 m
Poids:
62 kg

Alix von Melle,
Avez-vous un modèle, quelqu’un que vous admirez ? Qui vous a donné envie de gravir des montagnes ?

« Je dirais que j’ai été ma propre source d’ins­pi­ration ; j’ai décidé de commencer l’al­pinisme par moi-même. Essayer quelque chose parce que j’en ai envie, pas parce que quelqu’un d’autre m’a dit de le faire… Voilà ma plus grande source de moti­vation. »

Vous souvenez-vous d’un moment parti­culier où vous avez dépassé vos limites ?

« L’as­cension de la face nord de l’Aconcagua ! Une paroi verticale de près de 3 000 mètres de haut, au cœur des Andes. J’ai relevé le défi en l’an 2000. »

Comment donner envie aux non-initiés de se lancer dans l’al­pinisme ?

« L’al­pinisme (et la nature en général) est une vraie source de force et d’énergie, qui permet d’oublier le quotidien. Mais avant tout, je pense qu’il faut savoir s’écouter, suivre ses affinités. Un sport se pratique avant tout pour soi-même, et surtout pas pour satisfaire les envies de quelqu’un d’autre. »

Mes chaussures pour…

Expé­ditions et excursions